Port-Mogueriec.jpg

Les déplacements sont autorisés sans limitation en France.

La réouverture de la plupart des lieux d'accueil publics ou commerciaux est progressive. Il n'y a donc plus d'objection à se lancer dans l'aventure du pèlerinage vers la Tombe d l'Apôtre Jacques.

Cependant, l'hébergement dans les accueils-pèlerins, pour leur grande majorité tenus par d'anciens pèlerins, de manière bénévole, doit être sollicité avec la plus grande tolérance. En effet, il est tout à fait compréhensible que dans cette période de déconfinement, et au delà au cours de l'été, certains ne souhaitent pas accueillir ce qui, en toutes circonstances, est de leur décision.

Les pèlerins auront à cœur de respecter leur décision.

Nous rappelons que le gouvernement recommande aux personnes vulnérables de continuer à être très prudent dans leurs relations sociales.

<<<<< >>>>>

Mise à jour du 24 juin

Le déconfinement en Espagne  est en cours et s'applique de manière variable selon les régions. Enfin, l'ouverture des frontières espagnoles aux résidents français est officielle depuis le 22 juin

Environ trois auberges de pèlerins sur quatre ouvriront les prochains jours : le 15 juin, le 22 juin ou le 1er juillet. Avec les installations adaptées aux nouvelles réglementations et aux recommandations sanitaires, le nombre de
places ont diminué et, dans certains cas, les tarifs ont modérément augmenté.

La plupart des auberges, publics ou privées travailleront avec réservation préalable pour un contrôle plus grand de la capacité.

Nous relayons ici l'appel de la Fraternité Internationale du chemin de Saint Jacques.

La FICS souhaite porter à votre connaissance son inquiétude par rapport aux travaux programmés par le maire de Santa Colomba de Somoza au col de la Croix de Fer, la Cruz de Hierro, sur le Camino Francés.

La Cruz de Hierro est un monument simple et humble ; c'est un jalon sur le Chemin des pèlerins. Notre Camino Francés n'a aucunement besoin d'être urbanisé ou remodelé, il n'a pas besoin de devenir un " Centre d'interprétation spirituel " ; il n'a pas besoin d'un parking pour camping-cars, ni d'une aire de repos, et ne doit servir pour la gloire d'aucun architecte.

Laissez tranquille le Chemin de St Jacques, ne vous appropriez pas d'un élément qui appartient aux pèlerins du monde entier!

La FICS est en train de travailler avec les institutions adéquates pour essayer de faire stopper cet attentat ; nous suivons de très près le cours des évènements et en aucune façon nous allons laisser se commettre cette nouvelle agression contre le Chemin.

Nous demandons tout votre appui et toutes vos signatures pour soutenir cette initiative lancée par un groupe de pèlerins afin de défendre la Cruz de Hierro en tant que composante fondamentale du patrimoine matériel et immatériel du Camino de Santiago.

Nous vous demandons également de relayer cette pétition parmi vos membres et amis pèlerins, car, à nous tous, entre tous, nous " faisons le Chemin ", nous sommes le Chemin.

👉 Pour signer la pétition c'est ici: change.org

Un grand merci,
Juan Carlos Pérez Cabezas
Président
FICS, Fraternité Internationale du Chemin de St Jacques